Le fonds a progressé de 32 % en 2019 ? Quels sont les titres qui ont bien contribué à la performance ?

Effectivement, 2019 a été une année exceptionnelle et deux thématiques ont particulièrement contribué à la performance du fonds CM-CIC Pierre.

La première concerne les investissements alternatifs avec la performance de titres comme Argan qui a affiché une performance de 77 % en 2019 (logistique en France), Xior Student (+ 37 %) (résidences étudiantes au Benelux et en Espagne) ou encore Shurgard (+ 36 %) (leader des gardes meubles en Europe).

La deuxième concerne les foncières de bureaux en Europe continentale. Les prix au m² sont au plus haut, les loyers et les taux d'occupation continuent de grimper. A cela s'ajoute, l'effet rareté et les opérations de M&A. Ces facteurs ont contribué aux excellentes performances de l'année écoulée : Klövern (Scandinavie) (+ 119 %), Colonial (Madrid, Barcelone et Paris) (+ 42 %), Gécina (Paris) (+ 41 %) ou encore CA Immo (Allemagne et Europe de l'Est) (+ 36 %).

Des modifications de stratégie ont- elles été opérées pour résister dans un tel contexte, assez inédit, de crise des marchés (covid-19, chute du pétrole) ?

Dans ce contexte inédit, nous n'avons pas opéré de changements majeurs dans le portefeuille. Notre exposition au résidentiel allemand a plutôt bien résisté et nous avons profité de la baisse de certains dossiers, pour les renforcer avec de meilleurs points d'entrée. Pour financer ces achats (bureaux Gécina, Colonial et les promoteurs Nexity et Instone), nous avons allégé notre exposition aux foncières de commerce Unibail et Mercialys. La liquidité et la volatilité restent des éléments à surveiller de près dans ces périodes de crise, en particulier, sur les petites et moyennes valeurs

Quelle est la structure du portefeuille actuel ? thématique et secteur ?

Actuellement, le fonds reste surexposé à la thématique du résidentiel. Un peu plus de 40 % de celui-ci est investi dans les foncières allemandes (Vonovia, Grand City et ADO Properties), scandinaves (Balder, John Mattson), anglaises (Grainger) mais également dans les promoteurs Nexity ou Instone. La logistique est un segment que nous apprécions toujours (Segro, Argan, WDP) et qui représente 20 % du portefeuille. Enfin, les bureaux sont un peu le troisième pilier du fonds avec un poids avoisinant les 20 % également, alors que les foncières de commerce sont désormais réduites à portion congrue.