Quels sont les attraits des pays émergents en termes d'investissement ?

Les pays émergents sont une thématique de croissance (4,1 % de croissance du PIB attendue en 2020) à l'heure où la croissance ralentit dans le monde. Les 26 pays émergents couvrent 4 continents de la Chine, l'Inde en passant par la Russie, l'Afrique du Sud jusqu'au Brésil offrant de nombreuses opportunités d'investissement.

Quelle est l'approche du fonds CM-CIC Global Emerging Markets ?

Au regard de la croissance de ces pays, il était logique de donner une orientation croissance au fonds. A la fin du mois de septembre, la croissance moyenne pondérée du chiffre d'affaires des sociétés du portefeuille était de 28 % sur les 12 prochains mois. Et c'est une croissance rentable puisque la croissance médiane pondérée du BPA à venir est de 19 %. Ce sont les thématiques d'investissement retenues qui sont le fruit de cette croissance.

Justement, comment choisissez-vous les orientations d'investissement du fonds ?

Nous avons retenu cinq thèmes structurels de croissance que l'on retrouve dans l'ensemble des pays. Le premier, le plus prépondérant, est la croissance de la classe moyenne. Plus d'un milliard d'habitants de ces pays vont rejoindre la classe moyenne entre 2018 et 2025. C'est un formidable moteur pour la croissance. Ces nouveaux consommateurs ont des besoins en termes de consommation, d'éducation et de santé. Ce premier thème va influer sur trois autres de nos thèmes : le développement des infrastructures, la digitalisation de l'économie et l'avènement de sociétés leaders. Le cinquième thème concerne les ressources naturelles (pétrole, métaux, eau.) très présentes dans ces géographies.

Pouvez-vous nous donner quelques exemples d'investissement sur ces thématiques ?

Sur la thématique de la digitalisation de l'économie, les paiements sont en pleine phase de transformation. Ainsi en Chine, les consommateurs n'utilisent pas ou peu les cartes bancaires pour payer, mais essentiellement leur smartphone avec les services de paiement Alipay et Wechat Pay, détenus par Alibaba et Tencent à 30 % et 100 % respectivement. Le volume des transactions de ces deux acteurs sur la seule Chine représente 75 % des transactions par Visa et Mastercard au niveau mondial en 2017. Autre exemple sur la thématique du développement de la classe moyenne : Lojas Renner. Lojas Renner est le « Zara » brésilien dominant le marché de l'habillement au Brésil. Cette société séduit la classe moyenne avec son concept de « fast fashion » adapté au pays. Lojas Renner a un modèle plus efficace au Brésil que celui de Zara, pourtant une référence au niveau mondial.

Quel est votre process de gestion et comment sélectionnez-vous les sociétés en portefeuille

Le process de gestion applique un premier filtre permettant de ne garder que les sociétés pertinentes par rapport aux 5 thèmes d'investissement et à l'orientation croissance du fonds. Un filtre macroéconomique au niveau des pays est également appliqué. Enfin un filtre microéconomique à la fois quantitatif et qualitatif (management, avantages compétitifs.) permet de constituer l'univers d'investissement. Cet univers rassemble 206 sociétés dédiées au stock picking. Nous rencontrons aussi beaucoup ces sociétés. Ce sont ces différents critères qui sont pris en compte pour déterminer une construction du portefeuille équilibrée entre le risque et le rendement, en essayant de contrôler au mieux la volatilité du fonds (14,3 sur an à fin octobre).

A ce titre, quelle diversification (en termes géographique et thématique) présente votre stratégie et comment évolue-t-elle ?

Le fonds investit indépendamment de toute poche géographique, de capitalisation boursière et de son indice de comparaison, le MSCI Emerging Markets. La diversification est le fruit du stock picking 1. A fin octobre, la répartition du fonds par thèmes d'investissement était de 27 % sur le développement de la classe moyenne, 26 % sur la digitalisation de l'économie, 17 % sur les leaders émergents, 12 % sur le développement des infrastructures et 14 % sur les ressources naturelles.

Quel bilan tirez-vous sur le parcours du fonds depuis le début de l'année ?

Le fonds, grâce à son positionnement sur des thématiques de croissance structurelle et à sa gestion active de conviction, est en hausse de 21,6%2 surperformant son indice. Cette surperformance est due à la résilience des résultats des sociétés du portefeuille depuis le début de l'année portée par les thématiques de croissance structurelle retenue.

 

Achevé de rédiger le 31/10/2019

1 Sélection de valeurs
2 Performance de la part IC à la fin octobre