Point marché sur la Gestion Diversifiée

En cette fin de premier semestre 2020, il nous a semblé intéressant de vous faire partager nos sentiments sur l'évolution des classes d'actifs et leurs perspectives.

En effet, les marchés boursiers ont récemment validé le redémarrage de l'économie, la fin du confinement, la réouverture des commerces et des entreprises, l'apaisement sanitaire en Europe même si la situation reste compliquée au niveau mondiale. Coté action, nous allons rentrer dans la période de publication des résultats d'entreprise du deuxième trimestre. Ce juge de paix nous renseignera sur la capacité des investisseurs à accepter la prime de risque dans une période où les niveaux de valorisation sont particulièrement compliqués à estimer.

La volatilité, bien que plus mesurée reste sur des niveaux élevés en absolu tandis que le dollar, l'or et certaines devises « refuges » restent fort dans cet environnement.

Coté Obligation, le soutien massif des gouvernements et des banques centrales aux entreprises favorise clairement leurs dettes. Les mieux notées nous semblent bénéficier d'un excellent rapport rendement/risque et nous pensons véritablement qu'il y a ici une grande valeur ajoutée pour nos portefeuilles. Quant à l'inflation, cela ne nous semble pas être un risque à court terme en raison du double choc sur l'offre (fermeture et reprise très graduelle des usines de production) et la demande (les ménages ayant peu de visibilité ont tendance à épargner plutôt qu'à consommer).

Achevé de rédiger le 23/06/2020