La saison de publication des résultats bat son plein aux états-Unis et en Europe. Et à ce stade, les dégâts liés à la crise sanitaire sont souvent moins forts qu'attendus !

Pour l'instant, sur les 113 sociétés du S&P 500 qui ont publié leurs résultats, 79% ont fait mieux que prévu, un taux nettement supérieur au trimestre précédent (65%), signe que les analystes financiers ont été plutôt prudents dans leurs estimations.

Les investisseurs se sont montrés exigeants avec Microsoft dont la progression de l'activité cloud n'a été que de 47% au 2ème trimestre ! Tesla a confirmé son objectif de vente d'au moins 500 000 véhicules électriques haut de gamme en 2020 et Intel a déçu en annonçant un retard pour le lancement de ses puces de nouvelle génération plus rapides et économes en énergie, grâce à une finesse de gravure de 7 nanomètres contre 10 nanomètres pour les processeurs actuels.

En Allemagne, les sociétés cotées pré-publient leurs résultats lorsque ceux-ci s'écartent significativement des prévisions. De nombreuses sociétés allemandes ont ainsi publié en avance leurs résultats souvent bien meilleurs qu'attendu : SAP, Hellofresh, Shop Apotheke, Kion AG et Sartorius AG.

Une avalanche de publications est attendue ces jours-ci avec, entre autres, celles de Mac Donald, Facebook, d'Alphabet, d'Amazon et d'Apple aux états-Unis ou de L'Oreal, Veolia Environnement, Vinci, Legrand, BNP, Essilor-Luxottica... en France

Achevé de rédiger le 27 juillet 2020