Selon l'association Finansol, l'épargne solidaire représentait en 2018 globalement 12.56 Mds€, en progression de 8.7% sur 2017. Environ les 2/3 provenaient de l'épargne salariale solidaire, et près d'1/3 de l'épargne solidaire proposée par les réseaux bancaires (livrets solidaires, fonds de partage).

La collecte a été très dynamique, de l'ordre d'un milliard d'euros.

Cette épargne a notamment permis de créer ou consolider 48 000 emplois, d'accueillir 3 500 personnes dans des logements classiques ou places d'hébergement spécialisées (EHPAD.), de soutenir près de 70 acteurs du développement économique dans les pays du Sud, et de produire l'énergie nécessaire à la consommation électrique (hors chauffage) de près de 22 600 foyers.

Les mécanismes solidaires de l'épargne salariale solidaire et de l'épargne proposée par les réseaux bancaires sont très différents, de même que leur impact :

  • L'épargne proposée par les réseaux bancaires génère surtout des dons aux associations solidaires
  • L'épargne salariale solidaire propose des prêts à taux très réduits à de telles associations ou un soutien sous forme de participation à leur capital. 5 à 10 % des fonds solidaires d'épargne salariale doivent être investis ainsi.

Pour son Fonds de partage CM-CIC France Emploi, qui célèbre ses 25 ans d'existence, CM-CIC Asset Management privilégie l'insertion par l'emploi, en soutenant France Active.

Pour les fonds d'épargne salariale qu'il gère, CM-CIC Asset Management s'attaque au domaine de l'emploi, avec ADIE (micro-crédit), Autonomie & Solidarité (l'emploi dans le Nord-Pas-de-Calais), France Active, Initiative France (numéro un français du prêt d'honneur) et InvESS Ile de France (emploi solidaire), au sujet du logement avec EHD - Insertion pour Humaniser la Dépendance, et favorise l'utilité sociale spécifique de la Croix Rouge française et de SIEL Bleu (santé par le sport).

La Semaine de l'Epargne Solidaire organisée par Finansol s'est déroulée du 4 au 11 novembre 2019.

Achevé de rédiger le 12/11/2019